Contactez-nous
En savoir plus

Définition

Les opérations de fusion-acquisition sont de plus en plus privilégiées par les multinationales de renom. Ce sont des opérations de rachat d’entreprises qui influencent toujours le marché. De ce fait, les dirigeants des entreprises cotées en bourse utilisent ces dernières avec prudence. Notons que dans le cas où les sociétés effectuent ce type d’opérations au niveau international, elles sont appelées FAT (fusions-acquisitions transnationales).

Les entreprises utilisent les opérations de fusion-acquisition pour augmenter leur activité. Elles permettent également à ces dernières d’augmenter leurs résultats. Ce type d’opération financé par achat de trésorerie mais aussi par achat de titre permet une croissance externe rapide.


Les avantages

Les avantages des opérations de fusion-acquisition pour une société sont nombreux. Ainsi :

  • elles permettent d’améliorer la production des entreprises qui ont des problèmes d’inefficience.
  • L’entreprise rachetée peut utiliser le réseau de la seconde entreprise afin d’accroitre son activité.
  • Les deux entreprises peuvent réaliser des économies d’échelle car elles groupent les facteurs de production qu’elles utilisent.

Les raisons de ces opérations de croissance externe

Les sociétés peuvent décider de fusionner pour différentes raisons :

  • L’Etat peut obliger une entreprise à vendre ses actifs
  • Les sociétés effectuent ces opérations pour céder leurs actifs quand la valorisation du secteur est optimale. Ainsi, l’effet d’aubaine dans ce cas permet de lutter contre la concurrence.
  • Un investisseur peut choisir ce type d’opérations si son endettement est important. La cession des actifs lui permet d’augmenter ses fonds.
  • Les dirigeants peuvent choisir ce genre d’opérations afin de se céder les actifs qui ne sont plus rentables.

Quels sont les différents types de fusion- Acquisition

Les sociétés peuvent décider d’effectuer plusieurs types d’opérations de fusion-acquisition, pour différentes raisons.

  • Les sociétés qui effectuent ce type d’opération du fait des avantages financiers sont appelées conglomérats. Notons que le principal avantage de ce type de croissance externe est que les entreprises peuvent diversifier leurs activités. En général, les sociétés privilégient ce genre d’opérations pendant les périodes de conjoncture économique. Ainsi, elles peuvent accroitre leurs activités.
  • Concentration horizontale : dans ce type d’opérations de croissance externe, l’entreprise décide d’acheter une ou plusieurs sociétés concurrentes sur un marché.
  • Concentration verticale : dans ce type d’opérations de croissance externe, l’entreprise rachète des clients. Notons également qu’elle peut également décider de racheter des fournisseurs.

Il faut préciser que les types d’opérations effectuées varient avec le temps. Ainsi, si la plupart des entreprises privilégiaient les opérations de concentration verticale il y a environ 90 ans, depuis une trentaine d’années les conglomérats se développent de plus en plus.


Riques des opérations de fusion-acquisition

Les dirigeants des sociétés doivent préalablement recruter des consultants en opérations de fusion-acquisition compétents du fait du risque d’échec important. En effet, environ les 2/3 des opérations ont des conséquences négatives sur la rentabilité des entreprises.

Des études ont été menées afin de comprendre les raisons de ces échecs. Selon le professeur Strauss, pour qu’une opération de fusion-acquisition réussisse, il faut optimiser tous les aspects de l’intégration. Il faut également impérativement une logique stratégique percutante.